Une récompense financière pour les « alerteurs »

Extérieures les unes aux autres, elles entretiennent entre elles des rapports où la nature intime de chacune d’elles n’entre pour rien, des rapports qui peuvent se classer : on dira donc qu’elles s’associent par contiguïté, ou par quelque raison logique.On peut donner aux mots le sens qu’on veut, pourvu qu’on le définisse d’abord.Enfin et surtout, de larges franges de la population demeurent toujours non associés à l’effort du développement et exclus des fruits de ce dernier.Foin des concepts et des prises de tête, la première qualité du leader selon eux c’est « d’avoir le courage d’abandonner son ego ».La réponse principale réside dans les coûts de transferts.Si je soulève ensuite à la même hauteur et avec la même vitesse un poids plus lourd, je passe par une nouvelle série de sensa­tions musculaires, dont chacune diffère du terme correspondant de la série précédente : c’est de quoi je me convaincrai sans peine en les examinant bien.Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Un homme qui se noie cherche à agripper même à une paille de riz ».Bref, de pénaliser le consommateur final et de remettre en cause le principe d’une « finance saine » au service de l’économie.Ainsi, lorsque la ville était menacée ou affligée de quelque malheur, on ne manquait pas d’en chercher la cause, qui était toujours la colère de quelque dieu dont on avait négligé le culte : il suffisait, pour s’en garantir, de faire des sacrifices et des processions, de purifier la ville avec des torches, du soufre et de l’eau salée.Les recettes perdues par l’État ont été transférées aux salariés, pour une part, au détriment de la compétitivité-prix et de la marge des entreprises.Le budget des fédérations est essentiellement alimenté par les cotisations de leurs adhérents, dont le mode de calcul est comparable à celui d’un impôt.Loi générale : un besoin devient agréable chez tout être intelligent toutes les fois qu’il n’est pas trop violent et qu’il a la certitude ou l’espoir de sa satisfaction prochaine.Les idées, en effet, sont aujourd’hui liées aux faits, les incarnent, en deviennent l’expression de plus en plus juste et de plus en plus simple ; les absorbent, pour ainsi dire.

Publicités