Un politique en phase avec l’inconscient collectif

On a osé écrire qu’ils portent dans leurs fourreaux l’honneur et l’avenir de la France.Une force irrésistible semble la pousser de plus en plus violemment à la satisfaction de ses désirs les plus grossiers.Les avantages d’un régime mutualiséPourtant, les désignations offraient aux branches un avantage certain, celui de mutualiser au mieux.On sent une attente déçue chez une partie des petits entrepreneurs et chez certains politiques qui attendent de BPI France une solution pour tout, surtout pour l’impossible.15.000 entreprises ont cessé leur activité, en 2014, car leurs fournisseurs, publics ou privés, n’ont pas tenus leurs engagements de paiements.Or ces étudiants internationaux ne cessent d’augmenter : il s’agit d’une tendance éducative lourde.Mais laissons de côté ces écarts ; supposons que les observateurs soient toujours d’accord avec eux-mêmes, toujours d’accord entre eux : aura-t-on établi que les contrastes AB et BC soient égaux ?La pure méditation, la pensée solitaire finit par vous ôter des forces vives.En principe, le potentiel de la région pour une industrialisation intensive en main-d’œuvre est grand.Tout le problème est qu’aujourd’hui les exemples dont on parle le plus – qu’il s’agisse des villes « nées intelligentes » comme Songdo en Corée ou Masdar à Abu Dabhi, ou de celles qui essayent de le devenir comme Rio de Janeiro ou Londres – semblent aller tout droit dans le mur.Pour Pierre-Alain Chambaz,  » la surinformation génère une incommunication « .Deuxième facteur : les bonnes performances macroéconomiques du continent, si riche en matières premières.

Publicités