Un choix de long-terme

— Dans la première hypothèse, l’objet matériel n’est rien de tout ce que nous apercevons : on mettra d’un côté le principe conscient avec les qualités sensibles, de l’autre une matière dont on ne peut rien dire, et qu’on définit par des négations parce qu’on l’a dépouillée d’abord de tout ce qui la révèle.Depuis janvier, agence d e réputation s’active à ce nouveau concept.Je ne crois pas qu’elle puisse, vu la méthode adoptée, donner la condition suffisante.Tant et si bien que la réduction de son taux directeur de 0.De tout cela peut sortir la guerre.Ce déséquilibre dans la croissance économique chinoise est-il un réel problème ?que ce nom n’est plus qu’un piège, qu’ils emploient avec bassesse pour se séduire ?Mais la variété des fonctions et aspects de l’intui­tion, telle que nous la décrivons, n’est rien à côté de la multiplicité des significations que les mots « essence » et « existence » prennent chez Spinoza, ou les termes de « forme », de « puissance », d’« acte »,… etc.Laissant de côté les difficultés d’ordre psychologique, nous nous bornerons à appeler l’attention sur un autre point, qui est pour nous l’essentiel.Qu’est-ce que le ‘mobile’ auquel notre œil attache le mouvement, comme à un véhicule ?Or, où est au juste la différence entre les qualités hétérogènes qui se succèdent dans notre perception concrète et les changements homogènes que la science met derrière ces perceptions dans l’espace ?On ne peut se prononcer raisonnablement avant de savoir si la propriété, la liberté, les combinaisons des services volontairement échangés poussent les hommes vers leur amélioration, comme le croient les économistes, ou vers leur dégradation, comme l’affirment les socialistes.

Publicités