Trois principes pour une métropole solidaire et dynamique

Bakou, mégapole de 2 millions d’habitants, connaît, depuis une vingtaine d’années, un essor urbain mal maîtrisé, lié à la hausse rapide du niveau de vie.Cet activisme dépassait effectivement largement le stade de la simple protection des intérêts français et de la défense du franc.Un défi de taille.Tout ne viendra pas d’en haut.Une tâche particulièrement périlleuse au vu du découpage de ce dernier en trois projets distincts, somme toute déconnectés les uns des autres.Il a lancé cette initiative avec Les Infos de l’Immobilier qui s’ouvre aujourd’hui à d’autres entreprises et acteurs économiques.Développer une ligue nationale professionnelle ambitieuseDemeure cependant une dimension de l’expérience du Nord que le Sud continue, pour un temps, à supporter.Dans chaque pays, en dépit de bénéfices nets, il y a aussi des perdants.Le gouvernement dispose d’un budget de fonctionnement jusqu’au 15 janvier.C’est l’antique alliance des Grecs – la symmachie : « vos amis sont nos amis et vos ennemis sont nos ennemis ».Le Ministère de l’industrie et des technologies de l’information a ordonné à 1 300 entreprises dans dix-neuf secteurs où l’excédent de capacité a conduit à une guerre des prix ravageuse, de réduire leur appareil de production.

Publicités