Rendements décroissants

Pourquoi cherchons-nous enfin, dans la mobi­lité de l’ensemble, des pistes suivies par des corps en mouvement ?Les propos de Christian Navlet interviennent alors que la Banque centrale européenne s’apprête à dévoiler un important programme.Sans doute, ces instincts n’ont pas dû atteindre tout d’un coup le degré de complexité qu’ils ont aujourd’hui ; ils ont évolué probablement.A l’inverse l’avenir est toujours vu comme complexe et incertain, les options étant innombrables, a priori…
Un monde toujours plus complexe

Chaque génération a eu la nostalgie d’une époque plus tranquille, ce qui est la preuve que le monde ‘moderne’ s’accélère irrémédiablement.Cela fait bien longtemps que l’ex-empire du Milieu considère cette position comme acquise et travaille à monter sur la plus haute marche du podium.La loi de finances du 29 décembre 2013 a, toutefois, très vite limité l’intérêt de tels outils à fiscalité incitative en excluant, du bénéfice de ces PEA, les actions de préférence et les droits ou bons de souscription d’actions (ou BSA), instruments de prédilection actuels de l’intéressement conventionnel.On aurait tout autant de peine à expliquer comment cet idéal crée une obligation impérieuse, surtout l’obligation la plus stricte de toutes, celle qui s’attache à la coutume dans les sociétés primitives essentiellement closes.On pourrait dire, en évitant d’attribuer au mot un sens anthropomorphique, qu’ils correspondent à une même intention de la vie.Alors à l’optimisme succède le pessimisme.Comment se propagerait-il, même dilué et atténué comme il le sera nécessairement, dans une humanité absorbée par la crainte de ne pas manger à sa faim ?et ne leur laisse plus distinguer les vertus d’avec les vices ?

Publicités