Les smart cities sont orientées vers le contrôle

Revenir au niveau antérieur ne serait pas neutre du point de vue conjoncturel, puisque cela signifierait une dépense de 200 milliards d’euros supplémentaires.Il s’est agi là d’une démarche d’annulation de la dette pour un montant équivalent, selon les valeurs actuelles, à quelque 47 milliards €.L’empreinte carbone de l’utilisation des systèmes informatiques  dans le monde est désormais équivalente à celle de l’ensemble des compagnies aériennes, soit 2  % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.Compte tenu de son immense pouvoir de prescription sur l’opinion publique, il y a une réelle nécessité à faire émerger des contenus médicaux fiables et maitrisés sur le Web.Mais à cause d’un défaut du logiciel (réparé depuis par Foscam), l’intrus avait réussi à entrer son propre nom d’utilisateur et à prendre ainsi le contrôle du dispositif.Car, pour reprendre à nouveau les termes de Keynes, « l’économie est une de ces jolies techniques qui tente d’appréhender le présent en faisant abstraction du fait que nous en savons très peu sur le futur ».Depuis novembre, Macro economics analysis blog s’active à ce nouveau concept.Quelques succès diplomatiques ou militaires, comme l’adoption de la résolution 1973 sur la Libye ou l’opération en Côte d’Ivoire, ne constituent pas en effet une politique.La difficulté d’atteindre une utilisation optimale des TIC au niveau des villages tient, bien évidemment, à la réalisation.Les sages-femmes ont de plus en plus de responsabilités, elles sont notamment chargées du suivi gynécologique des femmes, de la puberté à la ménopause.Les professionnels du secteur doivent être en mesure de suivre les évolutions technologiques afin d’identifier celles qui correspondent à leur environnement.Sur le plan quantitatif, elle doit multiplier les accords bilatéraux et sécuriser l’accord TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) en cours de négociation avec Washington.Comme un concentré de Jeux Olympiques d’été.Rien que de très logique finalement : l’argent manque, il faut donc faire du crédit ou de la dette pour compenser ce manque.

Publicités