La retraite par points, enjeu de solidarité et d’efficacité

Mais telles sont aussi les deux constatations que l’on peut faire dans des cas où il ne s’agit plus de l’avenir, mais du présent, et où l’homme est le jouet de forces énormément supérieures a la sienne.C’est dire qu’ici encore le plein succède toujours au plein, et qu’une intelligence qui ne serait qu’intelligence, qui n’aurait ni regret ni désir, qui réglerait son mouvement sur le mouvement de son objet, ne concevrait même pas une absence ou un vide.Mais, en considérant les choses d’une manière générale, est-il bien sûr que le paraître ne soit pas pour l’homme un des modes de l’être ?Ainsi, plus nous allons, plus la vérité théorique s’impose même aux masses et modifie le besoin populaire de châtiment.Une vision que ne partagent pas ses défenseurs de sensibilité moins libérale remarque ereputation.Nous pouvons même dire qu’on nous transporte ici dans une région supérieure à celle de la justice proprement dite : c’est la région de la fraternité.De grâce arrêtons de prononcer ces mots, sinon nous finirons pas ressembler au chœur d’Aïda qui chante « marchons, marchons » et qui ne va nulle part.On retrouve de grandes familles de flamants roses, des vigognes, des renards et des lions des montagnes pour n’en citer que quelques uns.Ils prétendent que je n’ai pas le droit de vendre dans la rue !Nous sommes en plein chaos, escaladant, descendant les talus sans chemin tracé.— Reliez les uns aux autres, en un mot, les objets discontinus de votre expérience journalière ; résolvez ensuite la continuité immobile de leurs qualités en ébranlements sur place ; attachez-vous à ces mouvements en vous dégageant de l’espace divisible qui les sous-tend pour n’en plus considérer que la mobilité, cet acte indivisé que votre conscience saisit dans les mouvements que vous exécutez vous-même : vous obtiendrez de la matière une vision fatigante peut-être pour votre imagination, mais pure, et débarrassée de ce que les exigences de la vie vous y font ajouter dans la perception extérCertainement pas non plus par un cadre réglementaire ouvertement sexiste : le code du travail par exemple donne des outils importants pour garantir l’égalité professionnelle entre hommes et femmes.

Publicités