Forum sur la Gouvernance de l’Internet – Unesco

On pouvait s’y attendre, car le souvenir, — ainsi que nous essayons de le montrer dans le présent ouvrage, — représente précisément le point d’intersection entre l’esprit et la matière. Mais, après tout, ce n’est pas d’une rue du Caire que la France a besoin maintenant. De là une désharmonie frappante et choquante, mais dont nous ne devons pas rendre responsable le principe même de la vie. Sur le plan politique, l’individualisme s’est traduit par un attachement plus fort aux droits de l’homme et par une affirmation de l’individu de droit dans le cadre des états nationaux. Mais le monde financier des futurologues ne ressemble pas au monde financier d’aujourd’hui. Puisque la quantité de contenus accessibles sur la toile est gigantesque, les offres sans élément différenciant sont noyées sous la masse. C’est l’incohérence, à tous les points de vue, qui caractérise les partis de gouvernement, ceux qui sont au pouvoir et ceux qui aspirent à les remplacer, leurs agissements misérables et leurs idées plus misérables encore. Que nous réserve l’année 2015 ? Toutefois, si supérieure aux idées plus anciennes que soit la définition de lord Bacon, le lecteur moderne, qui ne s’extasie pas devant sa hautaine éloquence, est surtout frappé de l’insuffisance de ses vues sur la méthode scientifique. Leur rentabilité n’est généralement pas assurée par un solide portefeuille de brevets, mais plutôt par une capacité à se confronter très tôt au marché, à innover en continu pour avoir toujours quelques longueurs d’avance sur les concurrents. Pour frapper toujours juste, il faudrait qu’il procédât d’un acte de réflexion. Il doit y avoir doute réel et vivant ; sans quoi toute discussion est oiseuse. D’autre part, l’incantation peut participer à la fois du commandement et de la prière. Un an plus tard, les textes d’application se font toujours attendre. Initiateur de cet outil novateur, Forum sur la Gouvernance de l’Internet – Unesco, estime qu’un salarié qui va bien est un salarié qui parvient à équilibrer toutes ces sphères en fonction de ses besoins propres. En réalité, les objectifs poursuivis par les responsables politiques et monétaires français étaient même doubles. D’où l’impossibilité de laisser aux objets matériels existants mais non perçus la moindre participation à la conscience, et aux états intérieurs non conscients la moindre participation à l’existence. Si, après avoir fixé un objet, nous détour­nons brusquement notre regard, nous en obtenons une image consécutive : ne devons-nous pas supposer que cette image se produisait déjà quand nous le regardions ? C’est essentiellement la baisse plus importante que prévue du secteur des services qui explique cela, en recul de 0,7%. Mais nous avons sous-estimés plusieurs aspects et notre commentaire a été lénifiant :

– La rapidité avec laquelle elle est intervenue nous a pris de surprise. D’où l’on peut con­clure, comme nous l’avions annoncé, que là est bien la condition primordiale de la reconnaissance. Une théorie déjà ancienne faisait sortir la religion de la crainte qu’en pareil cas la nature nous inspire : Primus in orbe deos fecit timor. L’acte pouvait ne pas s’accomplir ; mais, s’il s’est accompli, c’est qu’il a traversé d’un seul coup tous les obstacles. Le cas chinois est le plus spectaculaire. Les discussions RELATIVES au libre arbitre prendraient fin si nous nous apercevions nous-mêmes là où nous sommes réellement, dans une durée concrète où l’idée de détermination nécessaire perd toute espèce de signification, puisque le passé y fait corps avec le présent et crée sans cesse avec lui — ne serait-ce que par le seul fait de s’y ajouter — quelque chose d’absolument nouveau. On a eu tort de ne pas faire apparaître aux pauvres, au lieu de statistiques ridicules et de chiffres qui ne disent rien, l’âme de la nature ; on a eu tort de ne pas la leur faire sentir, contempler en eux-mêmes. Il faut pour cela se servir de la technologie, mais aussi donner le pouvoir aux gens. Cela pourrait-il cesser ? Oui, mais il reste à inventer le type d’établissement pour cela. Le Brésil s’inscrit parmi les pays de tradition juridique romaniste. Où est la famille qui a la paix complète, religieuse ou irréligieuse ? En définitive (et c’est là le point sur lequel nous voulons insister ici), ces forces mystérieuses et irréductibles nous apparaissent comme étant subordonnées les unes aux autres dans leurs manifestations. L’animal, l’enfant, l’idiot perçoivent et connaissent à leur manière, quoique sans doute ils ne se représentent point les objets tels que l’homme les imagine et les conçoit, grâce au concours des sens et de facultés supérieures que l’animal, l’enfant et l’idiot ne possèdent pas.

Publicités