Des dispositifs contre-productifs

Surtout, comment imaginer un rapport entre la chose et l’image, entre la matière et la pensée, puisque chacun de ces deux termes ne possède, par définition, que ce qui manque à l’autre ?Le critère unique du revenu facilite la systématisation de l’aide, mais pas encore parfaitement le ciblage des bénéficiaires.Mais suit-il de là que sa tâche soit de s’emparer de la science faite, de l’amener à des degrés croissants de généralité, et de s’acheminer, de condensation en condensation, à ce qu’on a appelé l’unification du savoir ?Il s’agit de lutter contre le dumping fiscal à l’intérieur de l’Union européenne, qui s’est traduit par une érosion non pas des taux de taxation mais des bases.Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois  » Les vieux péchés ont de longues ombres ».Portée sur les ailes de l’aristotélisme et du néo-platonisme, elle traversa le moyen âge ; elle inspira, parfois à leur insu, les philosophes modernes.Pour des raisons analogues, le mystique ne s’inquiétera pas davantage des difficultés accumulées par la philosophie autour des attributs « métaphysiques » de la divinité ; il n’a que faire de déterminations qui sont des négations et qui ne peuvent s’exprimer que négativement ; il croit voir ce que Dieu est, il n’a aucune vision de ce que Dieu n’est pas.Il modifie les équilibres institutionnels au détriment des États en octroyant à la Commission un droit de regard étendu, non seulement sur la politique fiscale mais aussi sur les pratiques administratives, domaines de souveraineté nationale par excellence pour lesquels l’unanimité est encore aujourd’hui requise.Pauvres, il n’y a pas de sphinx non plus.Certains grands problèmes, comme celui de la sub­stance, du changement, et de leur rapport, ne se posent même plus.Rien de plus simple que la partie critique et négative de cette théorie : elle n’a rien de bien nouveau, et l’intelligence humaine a été plus d’une fois battue en brèche par les mêmes raisons, et si j’ose le dire, par des raisons plus fortes encore ; mais l’opinion dogmatique de M.Une intelligence incapable de tirer de telles conclusions a priori, mais qui serait en possession d’un critère infaillible pour discerner les cas où l’une de nos facultés nous a trompés de ceux où elle nous a fidèlement renseignés, pourrait par cela même (38) déterminer expérimentalement les chances d’erreur inhérentes à l’exercice de cette faculté, si d’ailleurs elle pouvait effectuer des séries d’expériences assez nombreuses, et fixer convenablement les conditions de l’expérience.

Publicités