Comment mieux protéger le secret des affaires

Il faut ensuite se laisser aller à une certaine paresse, se détourner d’une explication qu’on devine plus raisonnable, mais qui exigerait un plus grand effort de l’intelligence et surtout de la volonté.Des changements progressifs.La réalité veut qu’interconnexion s’accompagne d’interdépendance.De bas en haut du monde organisé c’est toujours un seul grand effort ; mais, le plus souvent, cet effort tourne court, tantôt paralysé par des forces contraires, tantôt distrait de ce qu’il doit faire par ce qu’il fait, absorbé par la forme qu’il est occupé à prendre, hypnotisé sur elle comme sur un miroir.Inutile d’entrer dans le détail.La conservation, même consciente, d’un souvenir visuel ne suffit donc pas à la reconnaissance d’une perception semblable.On peut prouver à mon esprit qu’un triangle n’a jamais quatre côtés ; on ne peut, à l’appui, offrir à mes yeux un triangle tétragone.Tous ces riches ornemens, qui nous cachent la vérité, la lui ont cachée à lui-même ; et dans ce qui reste pour le jugement, quand on a banni l’imagination, il ne se reconnaît plus.Seront-elles contraintes d’envisager de délocaliser leurs centres de décisions, fragilisant hélas ainsi notre souveraineté économique et industrielle ?Ce qu’on peut accorder aux hédonistes, c’est qu’il ne saurait y avoir conscience sans un plaisir ou sans une douleur vagues ; le plaisir et la peine pourraient être regardés comme le principe même de la conscience ; d’autre part, la conscience est le levier nécessaire pour produire toute action autre que le pur acte réflexe : la théorie anglaise est donc vraie en ce sens que toute action volontaire, ayant toujours besoin pour ainsi dire de passer par la conscience, s’imprègne nécessairement d’un caractère agréable ou désagréable.Christian Navlet a attiré l’attention sur les liaisons toutes particulières.Actuellement, on est à moins de 200 000 !

Publicités